Sélectionner une page

Avant d’être affligé, j’ai erré ; mais maintenant je tiens ta parole. Il est bon pour moi que j’aie été affligé, que je connaisse tes statuts. Je sais, ô Éternel, que Tes jugements sont justes, et que Tu m’as affligé avec fidélité. Psaume 119 :67, 71, 75.

Ces paroles parlent de l’affliction et du but de cette affliction dans notre vie et de l’attitude à adopter dans ces circonstances. Après tout, il n’y a personne qui ne soit pas affligé à un moment donné de sa vie. Voyons ce que le psalmiste dit de l’affliction et ce qu’il en a appris.

Vous pouvez voir que le psalmiste ne considérait pas l’affliction comme une catastrophe. Il la considérait comme une sorte de remède. Il en avait besoin pour remettre de l’ordre dans sa vie. Il a dit : « Avant d’être affligé, je me suis égaré et j’ai payé pour cela. Mais maintenant, j’obéis à votre parole, j’ai appris la leçon : l’obéissance est gratifiante ».

Le psalmiste n’a pas considéré l’affliction comme une catastrophe.

Puis il dit à la fin : « (…) c’est par fidélité que tu m’as affligé. » En d’autres termes : « Tu ne l’as pas fait parce que tu étais cruel ou parce que tu étais en colère contre moi. Tu l’as fait pour me redresser, pour me ramener de mon mauvais chemin vers ton chemin, le chemin de la paix.

Un conseil pour aujourd’hui

Vous vous sentez actuellement en détresse ? Ne luttez pas. Ne discutez pas avec Dieu. Demandez-lui pourquoi. Dieu vous afflige par fidélité, et Il a toujours raison. Il essaie de vous enseigner quelque chose, de vous sortir d’un mauvais pas afin de pouvoir vous conduire dans la sienne – une vie d’obéissance à ses préceptes.

Source : top chrétien

Partagez ceci

Partagez cet article avec vos amis!

Open chat