Sélectionner une page

On me pose souvent la question suivante : « Si je sais déjà que je vais épouser la personne que je fréquente, pourquoi me priverais-je de relations sexuelles avant le mariage ? »

Chaque fois que des chrétiens me posent cette question, je réalise que beaucoup de gens ont une perception erronée des relations intimes. Ils banalisent ce que Dieu sanctifie (ou considère comme spécial). Ce qu’ils pensent du sexe vient du monde, d’Hollywood, et n’a rien à voir avec ce que Dieu en pense.

Chaque fois que vous avez des rapports sexuels avec quelqu’un, vous communiez avec cette personne en trois dimensions : corps, âme et esprit. Tu t’attaches à cette personne. Tu lui donnes la possibilité d’avoir accès à tout ce que tu portes en toi, et un transfert spirituel a lieu.

C’est pourquoi le contexte dans lequel Dieu veut que la relation sexuelle ait lieu est le mariage. C’est parce qu’il s’agit d’une dimension d’intimité et d’unité dans laquelle vous ne pouvez entrer que si vous avez pris un engagement ferme envers quelqu’un.

Si vous n’êtes pas marié à cette personne avec laquelle vous êtes intime, vous êtes clairement dans la débauche, la fornication, la fornication.

Fuyez la fornication. Quelque autre péché que l’homme commette, ce péché est hors du corps ; mais celui qui commet la fornication pèche contre son propre corps. (1 Corinthiens 6:18)

Nous couchons déjà ensemble et envisageons de nous marier. Devons-nous nous arrêter et attendre le mariage ?

Plusieurs lecteurs (surtout des frères) m’ont écrit récemment avec les questions suivantes.

« Nous couchons ensemble depuis le début de notre relation et nous voulons nous marier. Mais depuis quelque temps, la femme que je fréquente pense que ce n’est pas bon aux yeux de Dieu d’avoir des relations intimes avant le mariage et veut que nous arrêtions. Que devons-nous faire maintenant, sachant que nous avons déjà eu des relations sexuelles ? Dieu nous condamnera-t-il si nous continuons à avoir des relations sexuelles ? Devrions-nous nous marier d’abord avant de poursuivre nos relations intimes ? »

De nombreux chrétiens se trompent eux-mêmes avec de faux raisonnements et cherchent tout un tas d’excuses pour justifier de vivre d’une manière qui n’honore pas Dieu. Si vous n’êtes pas mariés en ce moment et que vous avez des relations intimes entre vous, ce que vous vivez est clairement de la fornication. Si vous pratiquez la fornication, alors vous vivez dans le péché, même si vous avez l’intention de vous marier.

Ce n’est pas l’intention que vous avez de vous marier qui compte. L’intention n’est pas un engagement public devant des témoins. Ce n’est pas une alliance. C’est juste une pensée que vous avez dans votre cœur et qui peut changer à tout moment.

J’entends quelqu’un me dire : « Mais comment arrêter l’intimité prémaritale alors que vous y avez déjà été exposé et que vous y avez pris plaisir ? »

Eh bien, l’approche que vous devez adopter est la même que si Dieu vous révélait que quelque chose que vous aviez l’habitude de faire est mauvais à ses yeux.

1/ Prenez la décision de vous repentir.

Se repentir, ce n’est pas dire : « Seigneur, je demande ton pardon ». Se repentir, c’est revenir en arrière. C’est changer sa vie. Et le changement commence dans l’esprit. Si vous avez pratiqué la fornication jusqu’à présent, c’est parce que votre système de pensée n’est pas en accord avec la pensée de Dieu sur les relations sexuelles en dehors du mariage.

Si vous voulez changer votre vie, vous devez renouveler votre façon de penser et prendre la décision d’adopter et de respecter la pensée de Dieu sur les relations intimes en dehors du mariage. Méditez sur les versets bibliques qui parlent de la sexualité pour ajuster vos pensées à celles de Dieu sur le sujet.

2/ Soyez conscient qu’en Christ vous avez la victoire sur les tentations sexuelles

Prenez conscience que la force dont vous avez besoin pour vaincre les tentations sexuelles est disponible aujourd’hui en Christ. Ne vous appuyez donc pas sur vos propres forces. Concentrez-vous sur Jésus et demandez-lui de vous donner la grâce de marcher conformément à sa volonté dans ce domaine.

3/ Fuyez

C’est le conseil le plus sage que nous puissions vous donner dans ce domaine !

Il ne s’agit pas de fuir la personne que vous fréquentez. Il s’agit de fuir le genre de situations, d’atmosphères, de lieux, de contacts physiques qui vous exposent à la chute. Je donne des détails plus spécifiques dans cet article. Pour certaines personnes, fuir vous conduira dans une situation radicale, où vous devrez choisir entre obéir à Dieu et plaire à la personne que vous fréquentez.

Face à Satan, Dieu nous demande de résister. Mais face au péché sexuel, il nous demande de fuir ! Le pouvoir des pulsions sexuelles est si fort que le conseil que Dieu nous donne pour nous garder purs est « Fuis ! Le problème, c’est que beaucoup méprisent la sagesse de Dieu, en se trompant eux-mêmes avec de faux raisonnements, en se disant que tout ira bien, et qu’ils seront capables de se contrôler. Mais c’est une grande illusion. FUYEZ avant de ne plus être capable de fuir ! !!

4/ Parlez à un aîné

Exposez la situation à un aîné mature, 100% passionné de Dieu, à qui vous devrez rendre des comptes régulièrement. Cela affaiblira la puissance de ce péché dans votre vie.

Un conseil pour les frères…

Dans la plupart des cas que j’ai rencontrés, c’était souvent la femme qui voulait se garder pure jusqu’au mariage et qui se trouvait face à un homme qui la pressait de continuer à avoir des relations intimes avant le mariage. Je profite donc de cette occasion pour donner un conseil aux frères qui lisent cet article : vous n’avez pas idée de l’impact que votre obéissance à Dieu aura sur votre relation avec votre femme.

Il est plus facile pour une femme de se soumettre à un homme qui se soumet à Dieu (et donc obéit à sa parole), et qui cherche de tout son cœur à plaire à Dieu.

Cette femme que vous fréquentez veut arrêter les relations intimes avant le mariage pour l’amour de Dieu. En fait, elle veut plaire à Dieu. Plus vous honorerez Dieu en choisissant de ne pas la toucher avant le mariage, plus cette femme vous fera confiance et vous respectera.

Ne cherchez donc plus d’excuses. Arrêtez simplement de vivre dans l’immoralité sexuelle, en faisant confiance à Dieu pour vous préserver jusqu’au mariage !

Que Dieu vous bénisse !

Aisha

moncouplemesrelations.com

Partagez ceci

Partagez cet article avec vos amis!

Open chat