Sélectionner une page
Tu ne réussis pas car tu investis mal ton argent

Tu ne réussis pas car tu investis mal ton argent

Quand on investit, on a souvent une volonté d’avoir un retour sur investissement direct. On cherche la sensation de pouvoir voir et sentir directement où est allé notre argent.

La Bible donne une parabole très intéressante sur le sujet :

« Un semeur sortit pour semer. Or comme il répandait sa semence, des grains tombèrent au bord du chemin; les oiseaux vinrent et les mangèrent. D’autres tombèrent sur un sol rocailleux et, ne trouvant qu’une mince couche de terre, ils levèrent rapidement parce que la terre sur laquelle ils étaient tombés n’était pas profonde. Mais quand le soleil monta dans le ciel, les petits plants furent vite brûlés et, comme ils n’avaient pas vraiment pris racine, ils séchèrent. D’autres grains tombèrent parmi les ronces. Celles-ci grandirent et étouffèrent les jeunes pousses, si bien qu’elles ne produisirent pas de fruit. D’autres encore tombèrent dans la bonne terre et donnèrent des épis qui poussèrent et se développèrent jusqu’à maturité, produisant l’un trente grains, un autre soixante, un autre cent. Jésus ajouta: Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende! »

Marc 3 :3 8

On voit que les graines tombent dans 4 types de terrains différents. Je crois que c’est une image de notre attitude de cœur face à la connaissance. Seulement 1/4 des gens qui reçoivent le message vont être en mesure de laisser la graine grandir et s’épanouir. On réalise que l’enjeu est avant tout dans la qualité de notre réception et notre capacité à faire grandir la graine.

J’aimerais vous partager 3 clés pour avoir un cœur prêt à recevoir la graine du savoir, la faire grandir et porter du fruit :

1 – Soyez un fermier intentionnel

Si vous voulez beaucoup récolter alors il vous faudra beaucoup semer. Dit comme ça, cela parait très simple. Mais si on remet ça dans notre contexte, je vous encourage à vous mettre en situation le plus possible pour apprendre, grandir, développer de nouvelles compétences, rencontrer de nouveaux mentors. Plus vous allez lire, être coaché, participer à des événements, faire des formations, plus vous allez augmenter les chances de récolter de bonnes choses.
Soyez intentionnel, n’attendez pas que le vent apporte par hasard une graine.

2 – Mettez-vous dans le bon mode

Quand la Bible parle des types de sols, je crois qu’elle parle de notre attitude de coeur. Il m’arrive d’aller à des événements avec un avis déjà fait… Je me dit que la musique ne va pas être moderne, que le formateur n’est pas crédible. Du coup généralement à la fin, je n’ai rien appris. J’ai découvert qu’a l’inverse, si je laisse une chance à l’orateur, au groupe, aux équipes de me communiquer leur message, que je m’ouvre, que je ne suis pas dans une disposition défensive ou de critique mais réceptive, alors j’ai beaucoup plus de chance d’apprendre. Parfois je connais 90% du contenu, mais les 10% appris ont beaucoup de valeur !

3 – $ = coeur

La vitre du nouvel iphone que vous venez d’acheter, vous en prenez soin ? La Bible nous enseigne que là ou est notre trésor, notre argent, là est notre coeur.
Quand quelque chose nous coûte, alors on en prend soin. Plus cette chose a de la valeur, plus on y est attentif, plus elle va prendre de place dans notre coeur.
Parfois notre attitude face à la connaissance peut-être méprisante, ignorante. Nous ne prenons pas conscience du prix qu’elle a. Je vous invite à ne pas hésiter à investir largement dans votre formation
.

Investir dans son développement personnel et son savoir est le meilleur investissement possible.
J’ai rencontré plusieurs personnes qui ont eu beaucoup de succès en affaire. Plusieurs d’entre eux ont parfois tout perdu, mais comme ils avaient appris les clés du succès, leurs échecs étaient une occasion d’apprendre pour mieux se relever.

Lorsque notre succès dépend de nos capacités et non pas du matériel, alors nous pouvons faire face aux défis de la vie. Si tout repose sur la qualité de votre matériel, un accident est vite arrivé… Par contre, votre savoir, personne ne peux vous le prendre.

Ce que je trouve le plus triste, c’est lorsque je vois des gens qui ne réalise pas l’importance de la connaissance. Ils prennent tout pour acquis. C’est, je crois, une attitude de coeur équivalente à une terre sèche, où aucune graine ne peut prendre racine car le savoir n’est pas valorisé.

David BONHOMME

Open chat