3 étapes pour gérer les conflits de manière constructive dans un couple selon Dieu

3 étapes pour gérer les conflits de manière constructive dans un couple selon Dieu

Conseil n° 1 : prenez l’initiative, faites le premier pas.

Comme vous l’avez appris, les conflits ne sont jamais résolus par hasard et le temps ne guérit pas toutes les blessures. La seule façon de résoudre un conflit est de l’affronter. Les conflits non résolus créent des blocages dans notre vie spirituelle, entravent nos prières et nous empêchent tout simplement de grandir.

J’ai fini par comprendre que l’instruction que Dieu nous donne dans Matthieu 5:23-24 est une parole de sagesse et que je suis le premier bénéficiaire lorsque je fais le premier pas pour résoudre un conflit. Ce n’est pas facile de faire le premier pas et nous verrons pourquoi, si Dieu le veut, mais c’est essentiel pour cultiver la paix en nous-mêmes et dans nos relations.

Je crois que chacun d’entre nous a pris la décision d’obéir à Dieu à cet égard.

Une fois que vous avez pris la décision de mettre en pratique Matthieu 5:23-24, appliquez le deuxième conseil.
Conseil 2 : Demandez la sagesse à Dieu !

Jacques 1:5 dit :

Si quelqu’un parmi vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée.
En d’autres termes, je paraphrase :

Si vous voulez savoir ce que Dieu veut que vous fassiez, demandez-lui et il vous le dira volontiers.

Chaque situation, chaque relation est unique. Nous n’avons pas toujours la bonne stratégie pour gérer les conflits de manière constructive.
Et c’est là que la sagesse est nécessaire.
[…] l’homme sage saura en lui-même le bon moment et la bonne manière de procéder. Pour toute chose, il y a un bon moment et une bonne manière. […] – Ecclésiaste 8:5-6, SEM

Étape 1 : Prier

Avant d’approcher la personne, prenez un moment devant Dieu et demandez-lui la sagesse. Dites-Lui, par exemple :
“Seigneur, j’ai besoin d’aide. Je suis déterminé à faire ma part pour résoudre ce conflit, mais je ne sais pas quoi dire, ni quand le dire, ni où le dire, ni comment le dire, de manière à construire plutôt que détruire. Aidez-moi, s’il vous plaît. Inspirez-moi. Donnez-moi la sagesse dont j’ai besoin pour cette situation”.

Étape 2 : Planifiez une “conférence de paix”.

Choisissez le bon moment. Prenez rendez-vous avec la personne en question pour avoir une conversation – un moment où vous êtes pleinement disponible pour partager. On a tendance à réagir à la volée et à parler aux gens quand on en a envie et pas nécessairement quand ils sont prêts à entendre ce que vous avez à dire. C’est un manque de sagesse qui crée des problèmes inutiles dans nos relations.

Choisissez le bon endroit. Allez dans un endroit où vous êtes seul, où il n’y a pas de distractions (télévision, bavardage, etc.) et où vous pouvez échanger de manière authentique.

Étape 3 : Préparez la conversation

Écrivez à l’avance ce dont vous voulez parler. Réfléchissez à l’avance à votre rôle dans le conflit, définissez clairement le véritable problème… En bref, clarifiez votre pensée sur un bloc-notes à l’avance. Faites-le dans un esprit de prière.
Ce temps de préparation vous permettra de vous concentrer sur l’essentiel pour avoir un dialogue constructif.

5 façons de vaincre la perversion extraconjugale

5 façons de vaincre la perversion extraconjugale

1/ Chaque jour, et souvent dans la journée, reconnaissez la présence du Grand Dieu qui vit en vous et confessez à haute voix son amour pour vous, et sa bonté à votre égard.

2/ Votre comportement reflète vos convictions.  Puisque c’est le cas, assurez-vous que vos croyances sur le sexe sont bibliques.  Voici quelques éléments à garder à l’esprit :

  1. Le sexe a été créé au Ciel, pas à Hollywood. Accordez à Dieu le mérite d’être bon.
  2. Le sexe est un don précieux de Dieu pour vous et votre conjoint. Ne le gaspillez pas.
  3. Dieu est le plus grand expert en matière de sexe. Demande-lui de te guider.
  4. Les limites sexuelles sauvent des vies, préservent les familles, augmentent la satisfaction, réduisent la criminalité et favorisent le bonheur général.
  5. Les règles de Dieu en matière de sexe ne sont pas destinées à vous priver de ce qui est agréable, mais à préserver ce qui est précieux.

3/ Choisissez judicieusement votre cercle d’amis.  Il est beaucoup plus facile de faire le bien quand vos amis font le bien.

Ne vous y trompez pas : les mauvaises fréquentations corrompent les bonnes mœurs. (1 Corinthiens 15:33)

4/ Rappelez-vous que Jésus est la Vigne et que vous êtes un rameau en Lui. Votre travail n’est pas de produire le fruit de la sainteté, mais de permettre à Jésus de manifester son fruit à travers vous. Apprenez donc à dépendre totalement de Lui pour avoir la force d’obéir. Ce qu’Il demande, Il le donne !

5/ Enfin, passe du temps dans la Parole de Dieu et dans la prière.  La Parole te gardera du péché.

“Comment le jeune homme purifiera-t-il son chemin ? En suivant ta parole… 11 Je garde ta parole dans mon coeur, pour ne pas pécher contre toi… 97 Comme j’aime ta loi ! Elle est l’objet de ma méditation toute la journée. 98 Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis, car je les ai toujours avec moi. 99 Je suis plus savant que tous mes maîtres, Car tes préceptes sont l’objet de ma méditation.”  (Psaumes 119:9, 11, 97-99, LSG)

Le secret d’un couple chrétien qui dure ?

Le secret d’un couple chrétien qui dure ?

Je partage une réponse que j’ai postée en ligne en janvier 2017. Ce post était en réponse à cette question laissée aux personnes en ligne, ” quel est le secret d’un couple chrétien qui dure ? “.

” Question super importante et intéressante…. J’ai vu, depuis 10 ans, tant de couples chrétiens, engagés, dans le ministère aussi, se déchirer, imploser, se détruire et pourtant ils avaient bien commencé leur projet de vie de couple en impliquant le Seigneur dans leur vie.

De notre côté, Christine et moi avons, aujourd’hui (2018), l’expérience de 23 ans de mariage et de bonheur, ainsi qu’un service épanouissant et complémentaire dans le ministère, aussi je ne parlerai ici que de l’expérience et de notre vie de couple….

Je n’ai pas de secret… Il me semble que RECHERCHER L’ACCOMPLISSEMENT DE L’AUTRE DANS LES VOIES DE NOTRE SEIGNEUR, ne dépend pas seulement de Lui, mais d’abord d’une RESPONSABILITÉ RECIPROQUE dans le couple…

C’est un CHOIX, une DÉCISION d’aimer l’autre. Une décision à réitérer chaque matin… encore faut-il ne pas faire d’erreur d’amour… ON NE SE MARIE PAS POUR AVOIR, mais pour ÊTRE ENSEMBLE…

Nous sommes destinés à nous considérer comme des SUJETS et non comme des OBJETS D’INTÉRÊTS ET DE CONVOICES…

Pour ma part, je pourrais dire à l’heure d’aujourd’hui que, s’être aimé, s’aimer et vouloir continuer demain à s’aimer sans relâche est un choix et une décision forte. Un couple RESTE FORT tant que cette devise reste partagée ENSEMBLE.

Parfois, il suffit que l’un des deux décide autrement pour que tout change… C’est comme pour notre vie spirituelle et nos engagements, le plus difficile n’est pas de commencer, mais de CONTINUER jusqu’au bout… Et là, nous devons rester attachés à notre Dieu et marcher selon l’Esprit.

Mais quel PLAISIR de CONTINUER ENSEMBLE SUR LE MÊME CHEMIN. C’est une vraie JOIE de grandir ensemble et de semer pour que cet amour porte du fruit et grandisse.

Il y a encore beaucoup de bonnes et belles choses à partager et à témoigner les uns aux autres… Nous y reviendrons plus tard de manière plus affinée… Une chose est sûre, nous n’avons pas de recette miracle car chaque couple doit trouver son propre équilibre, mais quelques principes fondamentaux sont des sources sûres.

Merci à tous ceux qui partagent le respect et la considération des autres…

” Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir ” (Actes 20.35)

Bonne journée à tous !

Tonino D’Arcangelo

Janvier 2017