7 arguments de poids pour se garder pur jusqu’au mariage

7 arguments de poids pour se garder pur jusqu’au mariage

J’ai très envie de parler de la sexualité dans le couple chrétien en ce moment et je crois que beaucoup ont besoin d’entendre ces choses. Mon sujet d’aujourd’hui est la pureté sexuelle ; plus précisément, pourquoi se garder pur jusqu’au mariage ? J’ai lu un bon article de Jennifer Flanders sur le sujet. Et je partage avec vous ce que j’en ai retenu.

Voici 7 arguments convaincants pour se garder sexuellement pur jusqu’au mariage.

C’est un commandement de Dieu

Dieu a conçu l’intimité sexuelle pour qu’elle soit vécue dans le cadre d’une relation d’alliance, principalement dans le contexte du mariage.  Les commandements de Dieu ne sont pas destinés à nous priver de quelque chose de bon pour nous, mais à nous protéger de quelque chose qui pourrait nous nuire ! Dieu est bon et son but n’est pas de nous empêcher de nous amuser, mais de nous permettre de nous amuser beaucoup ! Ce seul fait devrait suffire à nous convaincre de faire ce que Dieu nous demande dans ce domaine.

Limiter les maladies sexuellement transmissibles

L’Organisation mondiale de la santé estime que plus d’un million de personnes contractent chaque jour une infection sexuellement transmissible. Une personne sexuellement active sur deux sera infectée par une MST avant l’âge de 25 ans.  Dans certains cas, les MST peuvent avoir des conséquences graves sur la santé reproductive au-delà des conséquences immédiates, comme l’infertilité ou la transmission des infections de la mère à l’enfant.  Réserver les rapports sexuels pour le mariage réduit considérablement le risque de contracter des MST – et lorsqu’une vierge épouse un vierge, le risque est nul.

Prévenir les grossesses hors mariage et leurs complications

L’abstinence est la seule méthode de contraception sûre à 100 %. Si vous n’avez pas de relations sexuelles avant le mariage, vous n’aurez pas d’enfant hors mariage. Les enfants se portent mieux lorsqu’ils sont élevés par leurs deux parents, et le fait de réserver les relations intimes pour le mariage augmente les chances qu’ils aient leurs deux parents.

Minimisez les comparaisons

Si vous n’avez eu d’expérience sexuelle avec personne avant le mariage, vous n’aurez aucun cadre de référence pour juger des performances de votre conjoint. Votre mari ne se demandera pas constamment comment il s’en sort par rapport à vos anciens amants. Il en va de même pour une femme qui épouse un mari vierge. Au lieu d’être anxieux et gênés, les couples inexpérimentés dans ce domaine peuvent apprendre et grandir ensemble.

Réduire la culpabilité et le stress

Dire “non” à l’intimité prénuptiale, c’est dire “non” aux inquiétudes qui l’accompagnent souvent : mauvaise conscience, peur d’être découvert, peur d’être utilisé par l’autre personne, doutes sur la direction que prend la relation, inquiétudes concernant la grossesse et la maladie, et culpabilité de désobéir à Dieu.

Encouragez le mariage

Il fut un temps où l’une des principales motivations du mariage – du moins pour les hommes – était la promesse d’intimité sexuelle qui l’accompagnait. Le fait que le sexe soit si librement accessible aux célibataires aujourd’hui a, pour beaucoup, supprimé l’incitation à se marier tôt.

En fait, pourquoi assumer le fardeau et la responsabilité d’une épouse et d’une famille alors qu’une gratification immédiate et sans attaches est disponible grâce aux relations sexuelles extraconjugales et à la pornographie ?

Dire “non” aux relations intimes en dehors du mariage ne changera peut-être pas la tendance culturelle actuelle à retarder le mariage (ou même à y renoncer complètement), mais cela vous évitera de perdre un temps précieux à fréquenter des hommes qui ne sont pas prêts à vous épouser.

 Ils ne resteront pas longtemps dans le coin lorsqu’ils se rendront compte que vous êtes déterminée à attendre le mariage. Au final, ce n’est pas plus mal, car un homme avec cet état d’esprit – qui fait pression sur une femme pour qu’elle couche avec lui et la largue si ça ne marche pas – ne fera de toute façon pas un bon mari.

Récompensez l’engagement

Se réserver pour le mariage vous permet d’offrir ce cadeau à quelqu’un qui ne se contente pas de dire qu’il vous aime pour obtenir ce qu’il veut, mais qui le prouve en s’engageant pour la vie. De plus, les couples qui réservent leur intimité pour le mariage se portent mieux en général, tant en termes de stabilité conjugale que de satisfaction sexuelle.

Que faire si vous avez commis une erreur dans ce domaine ? Que faire si vous n’êtes pas marié et que vous avez déjà donné votre virginité à quelqu’un qui vous a quitté ?

Il y a encore de l’espoir. (Éphésiens 2:3-10). Je le dis par expérience. En Christ, vous pouvez trouver le pardon, la grâce et la force pour faire les choses différemment et vous garder pure.  Il faut de l’intentionnalité et de la détermination pour le faire, mais il est possible de vivre dans l’abstinence.

Et pour ceux qui sont déjà mariés mais qui regrettent peut-être des erreurs commises avant le mariage, sachez que vous ne pouvez pas compenser la promiscuité prémaritale en étant frigide après le mariage. Ne punissez pas votre conjoint dans le présent pour les erreurs que vous avez commises dans le passé. Ne vous refusez pas à votre conjoint !

Il y a un temps pour tout sous le ciel, mais notre société fonctionne à l’envers : Le temps de dire “non” à l’intimité est avant le mariage.

Une fois marié, la réponse que votre conjoint devrait entendre le plus souvent de votre part concernant l’intimité est “oui”.

Que Dieu vous bénisse !

Sexe oral et sodomie : Un sujet tabou, que dit la Bible ?

Sexe oral et sodomie : Un sujet tabou, que dit la Bible ?

De nombreuses personnes se sont connectées sur ce blog pour trouver des ressources sur la sexualité et les pratiques sexuelles dans le mariage, et je reçois également des questions par e-mail sur le sujet. La vidéo du pasteur O. Derain sur ce que dit la Bible sur le sexe oral et la sodomie a suscité pas mal de commentaires.

Je crois que ces commentaires reflètent le fait que beaucoup de chrétiens considèrent la sexualité comme quelque chose de “sale”. Ils associent la sexualité à l’impureté. Beaucoup ont honte de parler de la sexualité. Un certain nombre de commentaires que j’ai lus reflètent la rigidité de beaucoup sur le sujet de la sexualité.

D’autre part, je reçois de très nombreuses questions de chrétiens telles que : ” La fellation est-elle un péché ? “, ” Peut-on pratiquer la sodomie dans un couple chrétien ? “.

Sodomie

La sexualité est un sujet qui est parfois tabou. Et pourtant, Dieu a créé la sexualité et c’est quelque chose de beau, de bon et de très utile dans le cadre du mariage entre un homme et une femme. La Bible dit clairement que la fornication, c’est-à-dire les relations sexuelles en dehors du mariage, ne fait pas partie de la culture du Royaume de Dieu (Ephésiens 5:3). Quant à la pratique de la sodomie, la Bible est très claire.

Tu ne coucheras pas avec un homme comme avec une femme. C’est une abomination. (Lévitique 18:22)

Les hommes de Sodome (d’où vient le mot sodomie) vivaient dans une extrême débauche et faisaient tout ce qui déplaisait à Dieu. Nous savons quelle a été leur fin. Enfin, les relations sexuelles multiples ne sont pas approuvées par Dieu. En revanche, chacun doit pouvoir jouir de l’intimité avec son mari ou sa femme selon la liberté qu’il a dans sa conscience à ce sujet.

Cependant, pour éviter la fornication, que chaque homme ait sa femme, et que chaque femme ait son mari. (1 Corinthiens 7:2)

D’autre part, la nature nous enseigne que le corps humain n’a pas été conçu pour permettre les relations sexuelles anales. Le tissu vaginal possède des lubrifiants naturels qui facilitent l’acte sexuel. L’anus, par contre, est un exutoire. Il n’est pas fait pour les pratiques sexuelles. Le tissu rectal est plus délicat et donc plus vulnérable aux déchirures et aux abrasions que le tissu vaginal. Les traumatismes, frottements et étirements répétés font perdre au sphincter son tonus et sa capacité à maintenir une bonne étanchéité.

 Par conséquent, les rapports sexuels anaux entraînent des fuites de matières fécales qui peuvent facilement devenir chroniques. Le sexe anal comporte également de graves risques médicaux, notamment un risque très élevé d’infections bactériennes et virales du vagin, du pénis, du rectum et de l’anus. Il ne s’agit donc pas d’une pratique sans conséquences.

Sexe oral

Il n’y a pas d’autres instructions spécifiques dans la Bible concernant d’autres pratiques. La Bible ne dit rien sur les positions. La Bible ne nous dit pas non plus où l’acte conjugal doit avoir lieu. Elle ne dit pas que les relations intimes doivent toujours avoir lieu dans la chambre conjugale…

En ce qui concerne le sexe oral, il n’y a pas, à ma connaissance, de verset biblique qui en parle spécifiquement (comme on le voit avec la sodomie, qui est clairement condamnée dans la Bible). La Bible nous donne un principe simple : tout ce qui n’est pas le fruit de la conviction est péché. (Romains 14:23).

 Chacun doit donc écouter ce que le Seigneur met dans son cœur ; et le mari et la femme doivent respecter les convictions de l’autre. Il arrive souvent, dans de nombreux couples, qu’il y ait un fossé entre les deux conjoints : l’un est très convaincu, très à l’aise avec une pratique sexuelle et l’autre l’est moins. Si c’est votre cas, laissez à votre partenaire le temps de grandir dans ses convictions s’il n’est pas prêt à faire quelque chose dont vous êtes déjà convaincu.

Faites attention aux motivations de votre cœur ! Beaucoup de personnes arrivent dans le mariage, malheureusement polluées par les images pornographiques vues dans les films X et certains magazines, et veulent absolument reproduire ce qu’elles ont vu avec leur conjoint… Fais attention aux motivations de ton cœur !

En général, pour tout ce que vous faites dans vos moments d’intimité sexuelle avec votre mari/femme, faites-le dans l’amour et le respect mutuel, en étant pleinement en accord l’un avec l’autre, avec l’objectif de faire du bien à l’autre d’abord, pour vous donner à votre mari/femme.

Que Dieu vous bénisse !

Pourquoi fuir les relations sexuelles hors mariage ? Nous nous aimons l’un l’autre…

Pourquoi fuir les relations sexuelles hors mariage ? Nous nous aimons l’un l’autre…

Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres du Christ ? Vais-je prendre les membres du Christ et en faire les membres d’une prostituée ? Loin de là ! Ne savez-vous pas que celui qui s’unit à la prostituée ne forme qu’un seul corps avec elle ? Car il est dit que les deux deviendront une seule chair. Mais celui qui s’attache au Seigneur est un seul esprit avec lui. Fuyez la fornication. Tout autre péché qu’un homme commet, ce péché est hors du corps ; mais celui qui se livre à la fornication pèche contre son propre corps. (1 Corinthiens 6:15-18)

Le mot traduit par fornication est le mot grec Porneia qui inclut toutes les relations sexuelles illicites : adultère, fornication, homosexualité, relations sexuelles avec des animaux, etc. Dans ce billet, je me concentrerai principalement sur la fornication (relations sexuelles avant le mariage) et l’adultère (relations sexuelles avec un partenaire autre que son mari ou sa femme).

Face au diable, Dieu nous demande de résister. Mais face à la fornication, Dieu nous dit de FUIR ! !! Pas de rationalisation, pas d’explications…

Pourquoi Dieu nous demande-t-il de fuir la fornication ?

Tout d’abord parce que c’est un péché. Le péché est quelque chose qui nous fait rater la cible, qui nous empêche de faire ce pour quoi nous avons été appelés.

“Pécher contre son propre corps” signifie que la fornication conduit à écraser le potentiel que Dieu a mis dans notre corps, à lui faire manquer le but que Dieu lui a assigné. La fornication endommage l’intégrité du corps et c’est l’une des raisons pour lesquelles certaines personnes qui se sont livrées à la fornication ont aujourd’hui du mal à trouver facilement leur chemin dans la vie et à être ce que Dieu voudrait qu’elles soient…

La fornication les a en quelque sorte déformés !

Est-ce que je prendrais les bras, les mains, la force, la vigueur que Dieu m’a donnés pour aller les donner à une prostituée, à un étranger ? (Paraphrase de 1 Cor. 6:15)

L’intimité sexuelle a une dimension plus grande que l’acte physique que nous pouvons vivre. Une dimension spirituelle profonde y est attachée. L’un des principaux objectifs de l’intimité sexuelle, selon la pensée de Dieu, est d’unir physiquement, émotionnellement et spirituellement deux personnes dans une relation d’alliance (mariage).

Ne savez-vous pas que celui qui est attaché à la prostituée est un seul corps avec elle ?

Dès qu’une relation intime a lieu entre un homme et une femme, qu’ils soient mariés ou non, une fusion invisible se crée : ils deviennent une seule chair, un seul corps.

Dès que nous avons une union intime avec quelqu’un, nous lui donnons notre corps, notre corps devient sa propriété, que nous le voulions ou non. Oui ! Un lien invisible se tisse avec tout partenaire sexuel. Notre corps que nous pensons posséder peut devenir la propriété d’une personne, avec laquelle nous n’avons aucune alliance, simplement par quelques minutes de sexe !

Et imaginez une personne ayant des relations sexuelles avec 3, 5 ou 10 partenaires différents… Cette personne sera devenue un corps avec 3, 5 ou 10 personnes différentes… Cette personne aura laissé une partie d’elle-même dans chacun de ces partenaires mais portera également des choses héritées de chacun des partenaires.

Cette personne finira donc par perdre le sens de son identité, de ce qu’elle est, la perception du but, de la raison pour laquelle elle a été créée, en vivant dans une sorte de confusion sur sa véritable identité. Quelque part, la fornication dénature… surtout quand on a été avec un ou plusieurs partenaires sans aucune alliance.

En résumé, le problème de la fornication est qu’elle corrompt le corps, une partie de la vigueur et de la potentialité que l’on a est échangée avec le partenaire lors du rapport sexuel…. Quelque chose de nous va dans le partenaire, et quelque chose du partenaire vient en nous. Un transfert s’opère.

Notre corps n’a pas été fait pour la débauche. Il a été fait pour Dieu. (1 Corinthiens 6:13)

Satan a utilisé l’arme de la fornication pour corrompre Israël à travers Balaam, pour détruire des hommes de Dieu qui avaient un grand potentiel comme Salomon et Samson. Au départ, Salomon aimait Dieu. Il a même vu Dieu deux fois. Mais à la fin de sa vie, la Bible nous dit que Salomon avait 700 femmes et 300 concubines étrangères. Par son intimité avec ces femmes, l’idolâtrie est entrée dans Salomon. Et ces femmes l’ont amené à adorer des dieux étrangers, des démons.

Lorsque deux personnes sont unies par des relations sexuelles, il y a une union au niveau de leurs corps mais aussi au niveau de leurs âmes, qu’elles soient mariées ou non. Il y a des hommes qui ont eu une relation extra-conjugale avec une prostituée (une seule nuit), et qui, après, même des années après, pensent encore à cette prostituée ! Pourquoi ? Parce qu’une connexion d’âme a été créée. Un transfert a eu lieu !

L’intimité sexuelle illicite crée des liens d’âme qui peuvent devenir des sortes de “ponts démoniaques”, des portes ouvertes par lesquelles un transfert de démons a lieu entre ces deux personnes sexuellement intimes. Par exemple, si vous avez des relations sexuelles hors mariage avec quelqu’un qui est contrôlé par l’esprit de peur…

Vous pouvez être tourmenté par le même esprit que cette personne et commencer à développer le sentiment de peur (même si vous n’aviez peur de rien avant l’intimité sexuelle avec cette personne !) Et le pire, c’est que cet esprit ne viendra pas seul. Il cherchera d’autres amis pour qu’ensemble ils puissent profiter de la brèche que vous avez ouverte pour eux !

Si, par exemple, vous êtes une personne plutôt forte intérieurement et que vous avez régulièrement des relations intimes illégitimes avec une personne dépressive, malade intérieurement, cette personne vous transmettra sa faiblesse intérieure et vous commencerez à être faible face aux pressions de la vie et à avoir des luttes émotionnelles que vous n’aviez pas auparavant.

Toutes les femmes à qui je parle de l’adultère de leur mari me donnent le même témoignage : “il a changé, il n’était pas comme ça avant, je ne le connaissais pas comme ça…”  Il y a une sorte de changement dans la vie de leurs maris qu’elles ne comprennent pas.

Fondamentalement, lorsque vous vivez dans la fornication, non seulement vous êtes exposé aux conséquences dans votre corps (maladies sexuellement transmissibles…) mais aussi, un lien spirituel est créé avec une personne potentiellement tourmentée par des démons….

Votre corps devient la propriété d’une personne avec laquelle vous n’avez pas d’alliance de mariage… quelqu’un qui n’a potentiellement aucun intérêt pour votre bien-être à long terme. Ses luttes, ses combats deviennent les vôtres, même si vous n’êtes pas partenaires pour la vie. Les démons qui l’attaquaient et l’opprimaient vous attaquent et vous oppriment aussi !

Le monde essaie de nous faire croire que les relations sexuelles hors mariage sont inoffensives et combien de nos adolescents d’aujourd’hui ont déjà connu une multitude de partenaires à seulement 18 ans ! Mais la Bible dit très explicitement que ce n’est pas du tout inoffensif ! Il y a toujours un transfert qui s’opère lorsque vous avez des relations sexuelles avec quelqu’un.

Quelle que soit la vie que vous menez, sachez que si vous vous repentez et abandonnez ce mode de vie, il y a dans le sang de Jésus, une puissance supérieure, qui est capable de corriger toutes les anomalies qui ont été introduites dans votre corps et dans votre âme au moyen de l’immoralité sexuelle. Le sang de Jésus est capable de vous libérer de l’emprise de tout esprit qui a profité de cette brèche pour accéder à votre corps, à votre âme, à votre vie. Dieu peut vous restaurer.

Ne tombez pas dans le piège du sexe avant le mariage qui semble bon, inoffensif, attirant mais qui est en fait destructeur. Gardez-vous pour votre conjoint. Quelques minutes de plaisir, un plaisir éphémère pourraient compromettre la grande destinée que vous portez en vous et affecter votre descendance ! Fuyez la fornication !

Que pouvez-vous faire pour rompre les liens que vous avez établis avec des partenaires sexuels dans le passé ? Repentez-vous sincèrement devant Dieu pour cela. Faites une nouvelle alliance avec Dieu dans le domaine de votre sexualité et choisissez délibérément de vous abandonner à Dieu. Brisez ces liens par la prière.

Soyez béni !

 

Pourquoi me priverais-je d’intimité si je sais que je vais l’épouser ?

Pourquoi me priverais-je d’intimité si je sais que je vais l’épouser ?

On me pose souvent la question suivante : “Si je sais déjà que je vais épouser la personne que je fréquente, pourquoi me priverais-je de relations sexuelles avant le mariage ?”

Chaque fois que des chrétiens me posent cette question, je réalise que beaucoup de gens ont une perception erronée des relations intimes. Ils banalisent ce que Dieu sanctifie (ou considère comme spécial). Ce qu’ils pensent du sexe vient du monde, d’Hollywood, et n’a rien à voir avec ce que Dieu en pense.

Chaque fois que vous avez des rapports sexuels avec quelqu’un, vous communiez avec cette personne en trois dimensions : corps, âme et esprit. Tu t’attaches à cette personne. Tu lui donnes la possibilité d’avoir accès à tout ce que tu portes en toi, et un transfert spirituel a lieu.

C’est pourquoi le contexte dans lequel Dieu veut que la relation sexuelle ait lieu est le mariage. C’est parce qu’il s’agit d’une dimension d’intimité et d’unité dans laquelle vous ne pouvez entrer que si vous avez pris un engagement ferme envers quelqu’un.

Si vous n’êtes pas marié à cette personne avec laquelle vous êtes intime, vous êtes clairement dans la débauche, la fornication, la fornication.

Fuyez la fornication. Quelque autre péché que l’homme commette, ce péché est hors du corps ; mais celui qui commet la fornication pèche contre son propre corps. (1 Corinthiens 6:18)

Nous couchons déjà ensemble et envisageons de nous marier. Devons-nous nous arrêter et attendre le mariage ?

Plusieurs lecteurs (surtout des frères) m’ont écrit récemment avec les questions suivantes.

“Nous couchons ensemble depuis le début de notre relation et nous voulons nous marier. Mais depuis quelque temps, la femme que je fréquente pense que ce n’est pas bon aux yeux de Dieu d’avoir des relations intimes avant le mariage et veut que nous arrêtions. Que devons-nous faire maintenant, sachant que nous avons déjà eu des relations sexuelles ? Dieu nous condamnera-t-il si nous continuons à avoir des relations sexuelles ? Devrions-nous nous marier d’abord avant de poursuivre nos relations intimes ?”

De nombreux chrétiens se trompent eux-mêmes avec de faux raisonnements et cherchent tout un tas d’excuses pour justifier de vivre d’une manière qui n’honore pas Dieu. Si vous n’êtes pas mariés en ce moment et que vous avez des relations intimes entre vous, ce que vous vivez est clairement de la fornication. Si vous pratiquez la fornication, alors vous vivez dans le péché, même si vous avez l’intention de vous marier.

Ce n’est pas l’intention que vous avez de vous marier qui compte. L’intention n’est pas un engagement public devant des témoins. Ce n’est pas une alliance. C’est juste une pensée que vous avez dans votre cœur et qui peut changer à tout moment.

J’entends quelqu’un me dire : “Mais comment arrêter l’intimité prémaritale alors que vous y avez déjà été exposé et que vous y avez pris plaisir ?”

Eh bien, l’approche que vous devez adopter est la même que si Dieu vous révélait que quelque chose que vous aviez l’habitude de faire est mauvais à ses yeux.

1/ Prenez la décision de vous repentir.

Se repentir, ce n’est pas dire : “Seigneur, je demande ton pardon”. Se repentir, c’est revenir en arrière. C’est changer sa vie. Et le changement commence dans l’esprit. Si vous avez pratiqué la fornication jusqu’à présent, c’est parce que votre système de pensée n’est pas en accord avec la pensée de Dieu sur les relations sexuelles en dehors du mariage.

Si vous voulez changer votre vie, vous devez renouveler votre façon de penser et prendre la décision d’adopter et de respecter la pensée de Dieu sur les relations intimes en dehors du mariage. Méditez sur les versets bibliques qui parlent de la sexualité pour ajuster vos pensées à celles de Dieu sur le sujet.

2/ Soyez conscient qu’en Christ vous avez la victoire sur les tentations sexuelles

Prenez conscience que la force dont vous avez besoin pour vaincre les tentations sexuelles est disponible aujourd’hui en Christ. Ne vous appuyez donc pas sur vos propres forces. Concentrez-vous sur Jésus et demandez-lui de vous donner la grâce de marcher conformément à sa volonté dans ce domaine.

3/ Fuyez

C’est le conseil le plus sage que nous puissions vous donner dans ce domaine !

Il ne s’agit pas de fuir la personne que vous fréquentez. Il s’agit de fuir le genre de situations, d’atmosphères, de lieux, de contacts physiques qui vous exposent à la chute. Je donne des détails plus spécifiques dans cet article. Pour certaines personnes, fuir vous conduira dans une situation radicale, où vous devrez choisir entre obéir à Dieu et plaire à la personne que vous fréquentez.

Face à Satan, Dieu nous demande de résister. Mais face au péché sexuel, il nous demande de fuir ! Le pouvoir des pulsions sexuelles est si fort que le conseil que Dieu nous donne pour nous garder purs est “Fuis ! Le problème, c’est que beaucoup méprisent la sagesse de Dieu, en se trompant eux-mêmes avec de faux raisonnements, en se disant que tout ira bien, et qu’ils seront capables de se contrôler. Mais c’est une grande illusion. FUYEZ avant de ne plus être capable de fuir ! !!

4/ Parlez à un aîné

Exposez la situation à un aîné mature, 100% passionné de Dieu, à qui vous devrez rendre des comptes régulièrement. Cela affaiblira la puissance de ce péché dans votre vie.

Un conseil pour les frères…

Dans la plupart des cas que j’ai rencontrés, c’était souvent la femme qui voulait se garder pure jusqu’au mariage et qui se trouvait face à un homme qui la pressait de continuer à avoir des relations intimes avant le mariage. Je profite donc de cette occasion pour donner un conseil aux frères qui lisent cet article : vous n’avez pas idée de l’impact que votre obéissance à Dieu aura sur votre relation avec votre femme.

Il est plus facile pour une femme de se soumettre à un homme qui se soumet à Dieu (et donc obéit à sa parole), et qui cherche de tout son cœur à plaire à Dieu.

Cette femme que vous fréquentez veut arrêter les relations intimes avant le mariage pour l’amour de Dieu. En fait, elle veut plaire à Dieu. Plus vous honorerez Dieu en choisissant de ne pas la toucher avant le mariage, plus cette femme vous fera confiance et vous respectera.

Ne cherchez donc plus d’excuses. Arrêtez simplement de vivre dans l’immoralité sexuelle, en faisant confiance à Dieu pour vous préserver jusqu’au mariage !

Que Dieu vous bénisse !

Vie Chrétienne : Comment vaincre les péchés sexuels ?

Vie Chrétienne : Comment vaincre les péchés sexuels ?

Je reçois beaucoup de courriels et de questions sur le fait de vaincre la fornication et de vaincre les péchés sexuels. Un frère m’a dit

“Je suis baptisé et j’ai reçu Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur dans ma vie. Sauf que j’attriste souvent l’Esprit que le Seigneur a mis en moi. Je suis dépendant de la masturbation et des images pornographiques. Je voudrais en être délivré et améliorer ma communion avec Dieu…. Comment puis-je faire cela ?”

Et toi mon frère ou ma sœur qui lit ce post ce matin, tu te débats peut-être en ce moment avec des péchés chroniques autres que la pornographie ou la masturbation et tu te demandes comment en être libéré. Cette courte exhortation est pour toi aussi.

La clé pour vaincre les péchés chroniques

Je vais te dire quelque chose qui peut te paraître choquant. Mais je te le dis quand même… Tu es prêt ? Alors voilà : tu ne peux pas vaincre le péché par tes propres forces.

Tu ne peux pas te libérer du péché, en particulier du péché sexuel, en exerçant simplement ta volonté. Le fait que vous vouliez être libre est une bonne chose, mais ce n’est pas suffisant. Vous avez besoin d’une puissance supérieure à la vôtre pour briser les chaînes du péché. Vous avez besoin du Saint-Esprit. J’en parle dans cet article.

Dieu connaît votre incapacité. Il sait que vous ne pouvez pas le faire seul et vos échecs répétés ne sont pas une nouvelle pour Lui ! Manifester la nature de Dieu sur terre, vivre selon ses principes n’est pas difficile mais impossible sans l’aide de Dieu.  Dieu ne vous juge pas.

 Au contraire, Ses bras d’amour sont ouverts, tendus vers vous, pour vous délivrer. Et c’est parce qu’Il savait que vous auriez besoin d’un Sauveur, qu’Il a formé un corps et est venu sur terre, en Jésus-Christ, pour vous. Jésus-Christ est l’Agneau de Dieu qui enlève ton péché… La délivrance se trouve en Lui !

Comprends ceci. Si tu pouvais te sauver du péché par tes propres forces, Jésus ne serait jamais venu sur terre et ne serait pas mort sur la croix pour toi !

Alors arrête de lutter pour vaincre la masturbation, la fornication, la pornographie par tes propres forces. Venez au Sauveur de votre âme tel que vous êtes, et saisissez sa main tendue. Priez pour obtenir la révélation de l’amour profond, parfait et illimité de Dieu pour vous.

Ce dont vous avez besoin, ce n’est pas de combattre davantage le péché, mais d’avoir une plus grande révélation de qui est Dieu, et de ce qu’Il a fait pour vous, et de vous, en Christ. J’en parle dans divers articles des sections Connaître Dieu, La grâce de Dieu et Identité en Christ de mon blog favordivine.com – je les recommande !

Arrêtez de lutter pour ne pas tomber, cherchez plutôt à connaître Dieu et à expérimenter la gloire de sa présence dans votre vie quotidienne. Cherchez à recevoir une révélation profonde de son immense bonté et des pensées bienveillantes qu’il a pour vous. Cherchez à avoir une révélation de la puissance illimitée de Dieu en vous pour vous propulser dans la vie de victoire que Dieu a pour vous. C’est une clé puissante pour marcher dans la victoire.

Détournez votre attention du péché qui vous tourmente et que vous essayez de vaincre et fixez vos pensées sur Jésus-Christ, la grâce illimitée qui coule de Lui vers vous. En vous concentrant sur Jésus-Christ, sur ce qu’il a en lui pour vous et sur ce qu’il a déposé en vous au moment de votre conversion, la dimension de liberté que vous expérimentez augmentera et vous vaincrez le péché sans effort.

Enfin, donnez votre corps à l’Esprit Saint. Chaque jour. Laissez-le manifester sa puissance et sa victoire en vous et à travers vous ! Dans ce témoignage personnel, j’explique comment j’ai été libéré d’une situation chronique en m’abandonnant simplement à Dieu.  C’est une clé puissante de la victoire. Abandonnez-vous à Dieu et laissez-le s’occuper de ce que vous ne pouvez pas surmonter par vos propres forces.

J’ai beaucoup plus à vous dire sur ce sujet, mais cet article ne pouvait pas tout contenir.

Si vous êtes déterminé à vous libérer de la masturbation, de la pornographie et à développer votre relation avec Dieu, commencez par méditer sur les ressources que je partage dans la section Grâce de Dieu. Prenez le temps de lire chaque article. Le Saint-Esprit vous parlera et vous libérera.

Ensuite, mettez en pratique la Parole de Dieu. Fuyez la fornication. Arrêtez de vous trouver des excuses. Évitez les circonstances qui vous exposent à la tentation et vous poussent à pécher. Dans de nombreux cas, la seule façon de surmonter la tentation est de fuir, de mettre une distance physique entre la source de la tentation et vous-même. C’est la sagesse de Dieu. Cet article l’explique concrètement.

Soyez fortifié. En Christ, vous êtes dans le camp de la victoire !

Passez un excellent week-end en Sa présence,