« Ce que dit la bible sur le divorce et le remariage »

par | Mar 15, 2023 | Mariage | 0 commentaires

La Bible a une position claire sur le mariage, considéré comme un engagement à vie. Dans Matthieu 19:6, il est dit : « Ainsi, ils ne sont plus deux mais ne font qu’un. Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni ». Cependant, la Bible reconnaît également que le mariage implique deux personnes pécheresses et qu’il peut y avoir des divorces. Le divorce et le remariage. 

Dans l’Ancien Testament, des lois ont été données pour protéger les droits des personnes divorcées, en particulier des femmes (Deutéronome 24:1-4). Jésus a précisé que ces lois ont été données à cause de la dureté des cœurs, pas parce que c’était la volonté de Dieu (Matthieu 19:8).

La controverse sur la question du divorce et du remariage selon la Bible tourne principalement autour des paroles de Jésus en Matthieu 5:32 et 19:9. L’expression « sauf pour cause d’infidélité » est la seule base scripturaire d’une possible autorisation du divorce et du remariage.

Beaucoup d’exégètes comprennent cette « clause d’exception » comme se référant à « l’infidélité matrimoniale » pendant la période des « fiançailles ». Dans la tradition juive, un homme et une femme fiancés étaient déjà considérés comme mariés. Selon ce point de vue, l’immoralité pendant la période de « fiançailles » serait la seule raison valable pour un divorce.

Cependant, le mot grec traduit par « infidélité » peut désigner n’importe quelle forme d’immoralité sexuelle : la fornication, la prostitution, l’adultère, etc. Jésus veut peut-être dire que le divorce est permis en cas d’immoralité sexuelle.

 Les relations sexuelles font partie intégrante du lien matrimonial : « les deux ne feront plus qu’un. » (Genèse 2:24, Matthieu 19:5, Éphésiens 5:31) Par conséquent, toute rupture de ce lien par des relations sexuelles hors du cadre du mariage pourrait justifier un divorce.

Dans ce cas, Jésus pense aussi au remariage à l’esprit dans ce passage. L’expression « et qui en épouse une autre » (Matthieu 19:9) indique que le divorce et le remariage sont tous deux concernés par cette clause d’exception, quelle qu’elle soit. Il est important de noter que seul le conjoint innocent a le droit de se remarier.

 Même si le texte ne le précise pas, autoriser le remariage après un divorce est une grâce de Dieu pour celui contre qui on a péché, pas pour celui qui a péché par immoralité sexuelle. Il peut y avoir des cas où le conjoint peut se remarier, mais ce n’est pas ce dont parle ce texte.

Certains comprennent 1 Corinthiens 7:15 comme une autre « exception » : le remariage serait possible si un conjoint incroyant divorce d’un croyant. Le contexte ne mentionne cependant pas le remariage, mais dit seulement qu’un croyant n’est pas tenu de rester dans un mariage si son conjoint non croyant.

La Bible contient plusieurs passages qui parlent du divorce et du remariage, mais les interprétations de ces passages varient selon les traditions et les croyances religieuses.

Dans le Nouveau Testament, Jésus-Christ enseigne que le mariage est un engagement permanent entre un homme et une femme, et que le divorce ne doit être considéré que dans des cas très spécifiques, tels que l’adultère (Matthieu 19:3-9). Dans ce passage, Jésus enseigne que si un homme divorce de sa femme sans cause d’adultère et se remarie, il commet l’adultère.

Dans une autre passage, Paul l’apôtre enseigne que si une personne mariée à un conjoint non croyant choisit de se séparer de son conjoint, elle ne doit pas chercher à se remarier, mais plutôt rester célibataire ou se réconcilier avec son conjoint (1 Corinthiens 7:10-16).

Il est important de noter que ces passages ont été écrits dans un contexte culturel spécifique et doivent être interprétés en tenant compte de la culture et des normes sociales de l’époque. Les interprétations de ces passages varient également selon les traditions et les croyances religieuses. Dans certaines traditions, le divorce et le remariage sont strictement interdits, tandis que dans d’autres, ils sont autorisés dans certaines circonstances. Comment réussir avec Dieu

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site a été crée par l’agence Websia.fr , vous pouvez construire le votre en prenant contact avec nous : contact@websia.fr  Tél : 07.83.64.07.80 (WhatsApp)

Sexe oral et sodomie : Que dit la Bible ?

Sexe oral et sodomie : Que dit la Bible ?

La Bible, texte sacré pour des millions de croyants à travers le monde, est souvent consultée pour des questions morales et éthiques, y compris celles relatives à la sexualité. Parmi les pratiques sexuelles qui suscitent des interrogations, le sexe oral et la sodomie...

lire plus

Partagez ceci

Partagez cet article avec vos amis!

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique